fbpx

Technique pour obtenir une belle mousse de lait

Technique pour obtenir une belle mousse de lait

Tout d’abord, il est important de faire chauffer la machine espresso. L’ouvrir au moins 5 minutes avant de faire mousser le lait.

Comment faire mousser le lait?

Ouvrir la buse à vapeur pour écouler l’eau. Positionner le pichet sous la buse et l’ouvrir à nouveau dans le lait. 

Descendre immédiatement le pichet pour que la buse soit à environ 1 cm du haut du niveau du lait. Incliner légèrement le pichet pour faire tournoyer le lait.

Le lait ne doit pas prendre trop de volume ni faire de grosses bulles pour obtenir un lait bien lisse et onctueux. La texture doit ressembler à de la peinture.

Le lait doit atteindre une température comprise entre 65 et 68 degrés. On doit surveiller la température pour qu’elle ne dépasse jamais 71 degrés sinon on brûle le lait. Comme nous n’avons pas toujours un thermomètre sous la main, on peut compter environ 3 secondes une fois que le lait a atteint la température de notre main. 

Fermer la buse, la nettoyer et enlever le surplus de lait dans la buse.

Frapper doucement le pichet sur le comptoir pour enlever les petites bulles, s’il y a lieu, et faire tournoyer le lait pour bien mélanger le liquide et la mousse avant de verser.

Comment verser le lait?

Commencer par incliner la tasse de café et verser d’assez haut pour uniformiser la couleur de la crema jusqu’à environ la moitié ou aux deux tiers de la tasse (selon la recette). Rapprocher ensuite le bec du pichet du bord de la tasse pour commencer le dessin.

Utiliser toujours le même débit pour verser le lait. 

Le secret est dans la pratique. Amusez-vous! J

Quelques petites notes pour réussir son café de spécialité

Il faut absolument éviter de faire de la surextraction!!!

Qu’est-ce que la surextraction?

C’est lorsque la quantité de café mise dans la poignée n’est pas suffisante pour extraire comme il faut un café dont le goût sera excellent. Le liquide qui coulera dans la tasse aura plutôt mauvais goût, pour ne pas dire qu’il sera… imbuvable!

Pour la maison, il existe plusieurs modèles de cafetières. Par exemple, les produits Saeco fonctionnent avec une cuillère double, ce qui nous assure de toujours avoir une dose de café suffisante pour éviter la surextraction. Toutefois, comme la quantité d’eau que l’on fait couler se fait manuellement, l’on doit demeurer à côté de notre machine pour surveiller l’infusion et l’arrêter au bon moment. Pas question d’aller mettre du pain dans le grille-pain!…

Connaître sa machine est un atout!

Les problèmes que l’on rencontre sont souvent reliés à une mauvaise utilisation de notre cafetière.

N’hésitez pas à demander conseil aux employés de votre boutique préférée : ceux-ci sauront vous renseigner sur la façon d’obtenir un produit non seulement de qualité, mais aussi d’excellent goût. 

Nous offrons de la formation grand public… Informez-vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *